exposition virtuelle

chemin(s) faisant

Une histoire des routes du Vercors

Le massif du Vercors est parcouru par l’homme depuis des milliers d’années, à pied ou à dos de mulet, le long d’innombrables sentiers. Au XIXe siècle, la construction de routes carrossables constitue un véritable exploit humain et technique qui facilite les échanges entre la montagne et la plaine. Aujourd’hui encore, les routes sont au cœur de la vie du massif et de ses habitants. Cette exposition invite à découvrir l’histoire de ces cheminements millénaires, de ces routes pittoresques ou sublimes.

Profitez d'une meilleure visite à l'horizontale !

La visite est plus agréable à l'horizontale !

1

Voies et chemins du Vercors ancien

Massif calcaire de moyenne montagne, le Vercors présente un relief accidenté fait de plateaux bordés de falaises et de crêtes. L’homme le conquiert pourtant dès l’époque préhistorique, passant par le fond des gorges, escaladant les cols ou les sommets. Il parcourt la montagne en quête de ressources naturelles à exploiter, avant de s’y fixer de façon permanente vers l’an Mil. Resté à l'écart des grands axes routiers jusqu’au début du XIXe siècle, le Vercors est cependant sillonné par une multitude de chemins soigneusement entretenus et très utilisés. Ils favorisent les échanges entre les gens de la montagne et ceux de la plaine.

  Le Vercors, une montagne inaccessible ?

2

Le temps des routes carrossables (1827 – 1914)

A partir de 1827 et en moins d’un siècle, le Vercors se couvre d’un réseau de routes praticables pour les voitures qui le relient aux régions voisines. Élites locales, habitants et décideurs extérieurs profitent d’un contexte national favorable et unissent leurs efforts, au nom du progrès et du développement économique, pour ouvrir de nouvelles voies. Les procédures sont souvent longues et les financements complexes. La concurrence entre communes est rude pour obtenir l’itinéraire souhaité. Le service vicinal et l’administration des Eaux et Forêts se chargent de conduire les travaux. Certaines sections sont de véritables prouesses d’ingénierie, construites dans des conditions périlleuses. Avec les routes, les relations du massif avec l’extérieur changent d’échelle.

  La construction des routes du Vercors

3

Après la construction des routes : nouveaux usages, nouveaux enjeux

La création des routes transforme le paysage et l’architecture des villages tout en modifiant les activités économiques et les pratiques sociales des « gens d’en haut » et des « gens d’en bas ». Les usages de ces nouvelles voies sont multiples et évoluent au fil des années selon le type d’activités : parcours quotidiens des habitants et des professionnels, découvertes occasionnelles des touristes, défis des sportifs, déplacements des maquisards... Dès leur construction, l’entretien et la sécurisation des routes deviennent chaque jour indispensables et s’adaptent aux nouveaux modes de vie et aux saisons. Aujourd’hui reconnues comme patrimoine naturel et atout touristique, terreau d’imaginaires, ces routes sont au cœur d’un nouveau projet, les « Sublimes routes du Vercors ».

  Circuler dans le Vercors aujourd'hui et demain
Calendrier

L'exposition complète est à découvrir bientôt "en vrai" aux archives départementales de la Drôme à Valence !